ACTU MEDIADECEMBRE 2015OUTILS

Les licornes ça rapporte !

Les échos publient le classement des 20 licornes qui payent le mieux. Oui je parle bien de licornes ! Mais ici il s’agit des entreprises dans le secteur des nouvelles technologies et innovations.

Voici la définition d’Europe 1

Les lecteurs ont dû se demander s’ils étaient bien réveillés jeudi matin en apprenant que l’entreprise française BlaBlacar était devenue une licorne après avoir réussi à lever 200 millions de dollars auprès d’investisseurs. Car oui, la presse économique parle bien de « licorne » pour désigner certains types d’entreprises. Retour sur un terme qui désigne tout autant un mythe que des affaires de gros sous.

Qu’est-ce qu’une licorne ? Ce terme qui fleure bon la génération internet et la Silicon Valley est apparu la première fois en 2013 sous la plume de Aileen Lee. Cet analyste américain, qui est également le créateur d’un fonds d’investissement, a décidé de regrouper sous l’appellation « unicorn » – licorne en anglais – les entreprises présentant une certains nombre de caractéristiques communes. A savoir : être installée sur le sol américain, être spécialisée dans les nouvelles technologies, avoir moins de dix années d’existence et être valorisé plus d’un milliard de dollars avant même d’être cotée en Bourse.

Depuis, le terme n’est plus réservé aux seules entreprises américaine et désigne, en résumé, les start-up des nouvelles technologies promises à un bel avenir et qui ont les moyens de leurs ambitions : une réserve d’argent très conséquente sans les inconvénients d’être cotées en Bourse (publication des résultat, pression pour devenir rentable rapidement, attention portée au cours en Bourse, etc.). Après avoir levé 200 millions de dollars,  BlaBlacar – refondé en 2006 par Frédéric Mazzella – vaut désormais 1,6 milliard de dollars (1,4 milliard d’euros) et remplit tous les critères pour faire partie de cette famille.

Combien sont-elles ? Leur nombre évolue aussi rapidement que les nouvelles technologies. CB Insights, une société de conseil et d’analyse, tient un décompte en temps réel et estime qu’il en existe aujourd’hui 134. 134 entreprises parmi lesquelles figurent des noms bien connus du grand public : le service de VTC Uber, le fabricant chinois de téléphone Xiaomi, le site de location immobilière AirBnB, le service de partage de photos Snapchat ou encore le site d’infotainment Buzzfeed. Sans oublier Dropbox, SpaceX, Pinterest, Lyft, etc.

En tête de ce classement, qui fut longtemps dominé par Facebook avant qu’il entre en Bourse, on retrouve Uber. La société californienne est actuellement valorisée à hauteur de 51 milliards de dollars (45 milliards d’euros) et ne tardera pas à quitter cette catégorie. Quand au premier européen, il s’agit du site de streaming musical Spotify, classé en 15e position.

Infographie : Le Top 10 des Licornes :

https://infogr.am/blablacar_face_au_top_10_des_licornes

Infographie : Où habitent les Licornes :

http://infogr.am/nombre_de_licornes_par_pays

Des salaires médians jusqu’à 142 k$
La startup la plus généreuse avec ses employés est Cloudera, une plateforme de services et de solutions big data pour les entreprises, avec un salaire médian de $142,240. Cloudera vient tout juste d’arriver dans l’Hexagone et aurait déjà recruté une quinzaine de personnes, selon ZD.net.

Juste derrière, on retrouve Jawbone, spécialiste des bracelets connectés ($130,000) et, à la troisième marche du podium, Medallia, spécialisée dans la mesure de la satisfaction client ($121,920). Bien plus connu, Pinterest arrive à la 4e place ($118,420), Dropbox cinquième ($116,840), Airbnb sixième ($116,840), nettement devant Uber quinzième ($101,600).

Cliquez pour voir l’infographie : https://infogr.am/les_20_licornes_qui_payent_le_mieux

[contact-form][contact-field label=’Nom’ type=’name’ required=’1’/][contact-field label=’E-mail’ type=’email’ required=’1’/][contact-field label=’Site Web’ type=’url’/][contact-field label=’Commentaire’ type=’textarea’ required=’1’/][/contact-form]